Foire aux questions

Hypnose spirituelle de régression

demystification.pdf

Est-ce que ce processus est sécuritaire ?
Le processus est sécuritaire et ce pour plusieurs raisons. Premièrement, il est impossible pour un sujet de « rester pris » en état d’hypnose. Si c’était le cas, il y a longtemps que les médias en aurait fait tout un plat, ce qui n’est pas le cas.

Deuxièmement, nous travaillons en collaboration étroite avec votre conscience supérieure, cette partie de vous qui sait tout à votre sujet. Votre conscience supérieure sait à quelle information il est important d’accéder ou quelle expérience il vous sera utile de vivre afin d’avancer sur votre chemin.

En dernier lieu, peu importe l’expérience que vous vivrez, le praticien est qualifié pour s’assurer que votre expérience sera bien intégrée pour votre bien-être global. Le processus est donc tout à fait sécuritaire.

Même si cela est rare, il peut arriver, lors de sessions particulièrement intenses, que la personne ressente de la fatigue, un mal de tête ou de légers inconforts physiques temporaires après la session. C’est un travail qui se fait en profondeur et qui peut être exigeant pour le corps au niveau énergétique. Si cela survient, rassurez-vous : c’est temporaire. N’hésitez pas à contacter votre praticien si vous avez des questions.

Faut-il être une personne spirituelle ou croire en la réincarnation pour effectuer une séance d’hypnose spirituelle de régression ?
Non, ce n’est pas obligatoire. D’ailleurs, certains des plus grands hypnologues ont découvert l’existence de vies antérieures lorsque certains de leurs sujets régressaient spontanément dans des vies antérieures alors que ni l’hypnologue, ni le sujet, ne croyaient à la réincarnation. L’important c’est d’avoir une ouverture d’esprit et une approche honnête et sincère. Si une personne est convaincue que la réincarnation n’existe pas et n’est pas ouverte à remettre en question cette conviction, il y a de fortes chances qu’elle ne s’abandonne pas au processus et à ce qui va émerger en elle afin de préserver sa conviction initiale.

Est-ce que cela peut fonctionner avec tout le monde ?
Chacun d’entre nous possède cette faculté naturelle en lui et peut être hypnotisable. Il s’agit simplement d’accéder à un état de conscience modifié qui est entièrement naturel et qui peut être cultivé par différentes pratiques dont l’autohypnose et la méditation.

Il n’en demeure pas moins que certaines personnes sont plus prédisposées que d’autres. Avec un entraînement régulier, vous pouvez augmenter votre réceptivité et ainsi percevoir davantage et accéder à plus d’information. C’est la raison pour laquelle vous aurez à votre disposition des enregistrements mp3 pour vous préparer.

Qu’arrive-t-il si le processus ne fonctionne pas, que l’on n’accède pas à des mémoires de vies antérieures pendant notre session ?
Lorsqu’une personne a diligemment pratiqué en écoutant les mp3 suggérés (mp3 de Préparation et Visualisation HD), cela minimise considérablement l’éventualité qu’elle n’accède à aucune information. Toutefois, si cela se produit, étant donné qu’il existe différents niveaux d’hypnose, le praticien travaillera différemment avec vous en utilisant d’autres techniques pour effectuer un travail bénéfique pour vous, en lien avec vos objectifs initiaux.

L’impossibilité d’accéder à une vie antérieure peut être due à une résistance quelconque ou encore à des raisons de maturité de l’âme par rapport à ce processus (la conscience supérieure ou un Guide peut être d’avis que ce n’est pas le bon moment d’accéder à une vie antérieure).

Si je suis une personne rationnelle ou analytique, est-ce que ce processus peut fonctionner pour moi ?
Bien sûr. Plusieurs personnes provenant de professions réputées pour leur côté rationnel (ingénieurs, avocats, médecins, etc.) ont vécu de profondes expériences significatives. Votre praticien clarifiera avec vous, lors de votre première séance, ce que vous devez faire et comprendre pour que le processus fonctionne pour vous.

Comment savoir si c’est ce qui émerge en nous est vraiment le souvenir d’une vie antérieure ?
Il y a plusieurs volets à cette question. La vraie réponse se situe ultimement dans le ressenti du sujet pendant et même après l’expérience. Lorsque les émotions, les sensations et les ressentis proviennent d’une vie passée, nous le ressentons intérieurement et la mémoire demeure très présente dans les jours et les semaines qui suivent. Lorsque que plusieurs liens sont effectués entre l’expérience de vie passée et la vie présente, cela aide aussi à valider l’expérience. Dans certains cas, il est même possible de vérifier l’existence de détails historiques.

Même si cela est plutôt rare, il arrive parfois que la conscience supérieure choisisse de communiquer des informations sous forme de métaphores. Dans tous les cas, il est important de traiter le contenu de l’expérience avec le plus grand respect et intérêt. Il y a une raison pour laquelle le sujet vit une expérience plutôt qu’une autre. L’important demeure toujours le potentiel bénéfique qu’offre l’expérience en termes de croissance spirituelle.